Classes connectées : rencontre avec Delphine Gobert, directrice de l’EFAP Lille

Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec Delphine Gobert, directrice de l’EFAP de Lille, pour discuter des nouvelles méthodes pédagogiques et des classes connectées en école supérieure.

Rencontre avec Delphine Gobert, directrice du campus EFAP de Lille
Rencontre avec Delphine Gobert, directrice du campus EFAP de Lille

Comment vous est venue l’idée de vous tourner vers la classe hybride ?

Au niveau du groupe, on a subi comme tout le monde le premier confinement. Quand est arrivée la rentrée de septembre, on s’est tous dit : autant le premier on ne l’a pas vu venir, autant le prochain, il faut qu’on soit prêt à l’anticiper.

Et donc le groupe a demandé à l’ensemble des directeurs de l’EFAP de réfléchir, avec nos partenaires, à des solutions simples et innovantes qu’on pouvait mettre en place dans nos campus pour permettre à nos étudiants de vivre leur expérience estudiantine de la manière la plus fluide possible, quoi qu’il se passe pendant l’année.

Quelles ont été les étapes pour arriver à la solution que vous avez choisie ?

Les deux maîtres mots c’était l’innovation et la simplicité. La solution que nous a proposé AV Prod était extrêmement simple. L’un des risques qu’il y avait en face c’est que ce soit peut être considéré comme trop simple, et donc, qui dit trop simple dit qui ne fonctionnera pas. Donc, pour ça, on a décidé de faire un test, une démonstration. On a mis en place une salle connectée à Lille et on a invité les directeurs de campus de Bordeaux, de Lyon et de Paris à participer à une réunion. Ils étaient en distanciel, nous étions en présentiel, nous avions quelqu’un qui gérait la réunion comme un prof. C’est cette expérience-là qui était convaincante et qui a fini par convaincre l’ensemble du groupe

L’équipe AV Prod propose régulièrement des démonstrations pour découvrir gratuitement la solution.

Et ensuite ?

Une fois la démonstration faite, il a fallu aller très vite. On sentait que l’épisode Covid n’était pas fini et allait revenir. On a demandé à AV Prod d’installer très vite plusieurs salles dans plusieurs campus. En quinze jours, quinze salles ont été installées partout en France. En un mois et demi, trente-six salles. Ce qui est intéressant, c’est qu’entre la première salle et la dernière salle, la solution a évolué. Pourquoi ? Parce que chaque salle avait des spécificités techniques, des contraintes qui pouvaient être différentes les unes des autres et AV Prod a su adapter sa solution aux différentes contraintes rencontrées. Donc une installation ultra rapide, multisite, évolutive et totalement adaptée à nos problématiques.

Comment fonctionne cette solution ?

La solution est basée sur 2 principes importants : le premier, c’est que le prof doit reprendre une posture de prof. C’est-à-dire, je suis debout, je me balade dans la salle, je parle avec des étudiants, j’interagis au tableau, je montre une vidéo. Pour ça, il fallait lui libérer les mains, lui libérer la posture, en lui proposant un micro cravate.

La deuxième chose, c’est qu’on voulait une interactivité entre les étudiants qui sont en cours et ceux qui sont chez eux. L’interactivité, ça veut dire que ceux qui sont chez eux peuvent poser des questions à ceux qui sont en cours, qui peuvent y répondre en interrogeant le prof, etc. Les gens se voient et s’entendent et ils sont finalement dans une même sphère qu’elle soit physique ou non. Pour faire ça, nous avons deux caméras, une qui filme le prof et une autre qui filme les étudiants dans la salle. Nous avons donc le prof qui a un micro cravate et micro mobile dans la salle pour les étudiants qui veulent parler. L’ensemble est connecté sur Teams et les étudiants à distance ont leur caméra allumée. Ils sont connectés à une autre télévision dans la salle, ce qui permet aux étudiants de voir leurs camarades à domicile.

Si vous deviez résumer ce système, que diriez-vous ?

Il consiste en un ensemble de caméras qui filment le prof et la salle ; une captation du son du prof et des étudiants dans la salle, et des étudiants qui sont à distance qui voient exactement ce qui se passe et ceux qui sont ici voient ceux qui sont à distance.

salle disposée de classes connectées EFAP de Lille
Tout est optimisé pour qu’aucun étudiant ne soit laissé de côté : image, son et contenu projeté.

Quel outil utilisez-vous pour diffuser ces cours ?

Nous utilisons Teams. C’est l’outil qui a été choisi par le groupe, nos étudiants et profs avaient l’habitude, on ne voulait pas changer ça. Donc on a cherché une solution qui puisse fonctionner avec Teams. Mais on est aussi capables de l’utiliser sur d’autres plateformes, comme Facebook Live.

Finalement, cette solution de classes connectées, qu’apporte-t-elle à l’EFAP de Lille ?

La solution nous apporte la flexibilité, la capacité de délivrer notre programme, conserver la continuité pédagogique réelle, mais également les événements pédagogiques. On ne réduit pas la qualité de notre programme, ça c’était fondamental.

Et aux étudiants et professeurs ?

Pour les étudiants ça leur permet d’assister au cours, même s’ils sont confinés, même s’ils sont malades, même s’ils ne peuvent pas venir, même s’ ils peuvent venir. L’expérience reste la même : ils ont leurs cours. Quant au professeur, il reprend une posture de prof, d’interaction… C’est vraiment l’énergie du prof qu’on retrouve.

Avez-vous reçu des retours sur expérience ?

Le feedback que l’on a, globalement, est positif. Il ne faut pas évacuer que cela demande de la préparation : cela nécessite que les profs soient formés. Tout le monde n’est pas à l’aise à parler devant une caméra, à parler avec un micro… Ce n’est pas si simple, il faut apprendre.

Du côté des étudiants, il y a le côté ludique, parce qu’ils se voient entre camarades, et il y a le côté plus craintif, du “je ne veux pas allumer ma caméra devant tout le monde” donc c’est des freins qu’il faut lever au fur et à mesure. Mais globalement, tout le monde est satisfait, il y a une reconnaissance de cette innovation et de cette adaptation qu’a fait l’EFAP en investissant aussi vite et aussi fortement dans une nouvelle solution pour répondre à notre problématique.

Classes connectées et professeur EFAP de Lille
Les intervenants de l’EFAP retrouvent une vraie posture de professeur, debout et en mouvement.

Globalement, comment s’est déroulée l’installation ? 

Il y a la première partie, la partie technique, ou AV Prod a formé des référents sur chacun des campus pour être capable de répondre aux problématiques techniques. Et puis il y a eu une formation du personnel de l’EFAP. Ça nécessite tout de même de s’entraîner parce qu’on quand on a vraiment les étudiants en face de nous, avec le direct et la caméra, c’est différent du fait de parler juste dans un cours “classique”. Il est donc nécessaire d’accompagner les profs.

Quels sont, selon vous, les facteurs clés de succès des classes connectées à l’EFAP de Lille ?

Un des facteurs clés de succès, c’est de s’appuyer sur les personnes qui utilisent facilement l’outil, qui ont la bonne posture, qui se sont appropriés le jeu de scène qui est lié à ce nouvel outil. Ces personnes vont convaincre le public qu’elles ont en face d’elle, en présentiel ou en distanciel, et vont leur permettre de vivre une expérience intéressante et positive. A partir de là, on est sur un cercle vertueux qui fait que le public en redemande, les profs en redemandent, et l’ensemble se met en place. 

A lire aussi : Faire une formation à distance réussie en 5 étapes

Qu’envisagez-vous pour la suite avec cette solution ?

Cette crise nous a permis d’innover, nous a obligé à investir, à se poser des questions, à changer nos méthodes de travail. Aujourd’hui on a notre troisième confinement, nos élèves sont en cours, ça se passe bien, mais on voit un petit peu plus loin également. On a découvert que grâce à cette nouvelle technologie, ces nouveaux usages, on va pouvoir faire de nouvelles choses, on va pouvoir connecter nos campus, on va pouvoir avoir des intervenants qui sont à Lyon qui viennent donner cours à Lille, grâce à ces nouvelles salles connectées, on imagine de nouveaux usages qu’on n’avait pas imaginés au préalable.

Merci Delphine !

Si vous aussi, vous souhaitez mettre en place les classes connectées, comme l’EFAP de Lille, dans votre établissement, contactez-nous ou téléchargez notre plaquette de présentation !