Enseignement à distance : les écoles sup s’adaptent !

Pour assurer la continuité de la formation pédagogique, les grandes écoles et universités ont accéléré leur transition numérique. Comment ? En mettant l’accent sur les l’enseignement à distance et les classes connectées. Celles-ci ont l’avantage incontestable de pouvoir être suivies depuis chez soi, permettant ainsi aux participants un plus grand respect des mesures sanitaires, mais également une meilleure flexibilité. 

L'enseignement à distance est devenue une réelle nécessité.
En avril 2020, 1,3 milliards d’élèves étaient concernés par la fermeture de leur établissement scolaire (UNESCO).

Une situation favorable à la recrudescence du digital

Depuis l’allocution présidentielle du 30 octobre 2020 annonçant la fermeture des établissements d’enseignement supérieur, les étudiants, enseignants et personnels administratifs ont dû s’adapter aux cours à distance, sur Microsoft Teams, Zoom, ou encore Google Meet. Le format habituel ? Un professeur récite son cours, s’appuyant souvent sur un diaporama, et les étudiants se contentent d’écouter – posant éventuellement quelques questions (donnant parfois lieu à certaines situations cocaces !). Cette méthode d’apprentissage innovante a permis de bousculer les codes de l’enseignement. En effet, elle a permis de nous faire découvrir de nouvelles pratiques et usages du web, tels que Moodle, Zoom, Teams, etc.

L’enseignement à distance, méthode infaillible ?

Cette solution permet aux étudiants de continuer à apprendre et aux professeurs de continuer à enseigner. Seulement, à quel prix ? Une étude menée par le site The Conversation a mis en lumière certains chiffres révélateurs du sentiment d’isolation des étudiants provoqué par cette situation. En effet, 74,5% des interrogés estiment “avoir beaucoup moins d’interactions pendant les cours avec les autres étudiants que lorsqu’ils suivaient leurs études en présentiel”. L’étude révèle en outre que 61,6% des étudiants ont le sentiment que l’enseignement à distance diminue les échanges entre étudiants. De plus, 68,7% d’entre eux affirment être beaucoup moins en interaction avec leurs enseignants. 

Pour pallier cette détresse, le gouvernement a décidé d’autoriser la présence d’un nombre réduits de personnes au sein des établissements d’enseignement supérieur. Ces directives ont donné lieu à la naissance des cours hybrides. Le concept est plutôt simple : une partie des étudiants est en présentiel, avec l’enseignant, et l’autre partie est en distanciel. L’objectif étant de limiter le nombre de personnes dans une même pièce, tout en donnant la possibilité à celles et ceux qui le souhaitent de pouvoir suivre le cours et interagir avec leurs camarades et professeurs directement en présentiel.

Etudiante devant son écran, enseignement à distance
La majorité des établissements post-bac fonctionnent encore aujourd’hui grâce aux cours hybrides.

Les cours hybrides, une solution idéale ?

Problème réglé, alors ? Pas si vite ! En effet, malgré les avantages que présente l’enseignement hybride, il est souvent difficile pour les professeurs de s’adresser à la fois aux élèves en distanciel et à ceux en présentiel en même temps. Entre problèmes de micros, caméras éteintes et difficultés de compréhension, la barrière entre présentiel et distanciel a la peau dure. Les mêmes problématiques resurgissent : manque d’interactions sociales, apprentissage restreint, perte de concentration, voire décrochage scolaire.

Dans ce cas, comment faciliter l’apprentissage lors de l’enseignement à distance ?

That is the question. Mais avant tout, résumons. Les classes 100% connectées posent des soucis de concentration et d’isolation sociale, même lorsque tout est fait pour que celles-ci soient interactives et dynamiques. Celles 100% en présentiel ne sont pas recommandées en cette période de crise sanitaire, voire parfois interdites. Les classes hybrides, quant à elles, présentent autant d’avantages que d’inconvénients. 

L’EFAP, école de communication et marketing présente sur 10 campus, a ainsi décidé d’équiper ses salles de cours de classes connectées, permettant à ses intervenants d’assurer des cours de qualité, simultanément en présentiel et à distance, tout en gardant dynamisme et interactivité. 

Professeur donnant cours à l'EFAP, école ayant recours à l'enseignement à distance
L’EFAP a fait appel au Village AV Prod pour fluidifier ses cours hybrides.

La proposition du Village AV Prod pour l’EFAP se décomposait en deux parties : un volet technique et un volet accompagnement. L’idée de base était de recenser les différents besoins de cette école en accord avec les pratiques pédagogiques liées au distanciel et aux classes hybrides, pour, par la suite, mettre en place un dispositif permettant de répondre à ces mêmes besoins : voir, être vu et interagir, le tout avec fluidité. Ce système intègre le logiciel de visioconférence déjà existant au sein de l’EFAP.

Mais cela ne suffit pas ! Ce genre de systèmes présente de nombreux avantages : plus de sociabilité, de dynamisme et de fluidité. Et pour profiter de tous ces bénéfices, un accompagnement est nécessaire pour apprendre à maîtriser parfaitement le système. Il reste indispensable de mettre tous les outils à disposition du personnel enseignant. C’est dans cette optique que le Village AV Prod propose un accompagnement personnalisé. Comment ? Grâce à divers outils très simples. Par exemple, en présentant le dispositif aux équipes pédagogiques, en réalisant des vidéos tutos dédiées, ou encore en assurant un service après-vente de qualité. 

Est-il possible de tester cette solution à l’avance ?

Le Village AV Prod vous propose des “cafés-démos” permettant de tester gratuitement le dispositif. Le bonus ? Nos spécialistes vous accompagnent de A à Z ! Cela vous intéresse ? Nous vous invitons d’ores et déjà à télécharger notre plaquette de présentation !