Mémoriser pour apprendre

Temps de lecture estimé : 2min

[INFOGRAPHIE]

Non, on ne parle pas de réciter vos verbes irréguliers ou la poésie apprise en 6ème ! Mémoriser, c’est retenir, et c’est bien ce que vous attendez de vos formations : des contenus compris et acquis !

Découvrez nos 9 clefs pour un module de formation bien pensé.

1. Donner du sens à vos formations !

Une vidéo introductive au module ou en amont du déploiement de la formation peut s’avérer très efficace. Elle permet de replacer dans le contexte votre formation : dans quelle dynamique elle s’inscrit, ce qu’elle va permettre d’apporter… On commence la formation en ayant en tête d’où l’on vient et où l’on va !


2. Inviter à la concentration…

Invitez les apprenant.e.s à être disponibles et concentré.e.s pendant la formation : un casque pour s’isoler, couper son téléphone/boîte mail pour éviter les interruptions… C’est aussi gagner en efficacité pour ancrer solidement les savoirs.


3. Pour apprendre, il faut comprendre

Facilitez la vie des apprenant.e.s avec un petit jeu pour valider la compréhension, avant de poursuivre. QCM, drag and drop, quiz… Apprendre en jouant, ce n’est pas vrai qu’à la maternelle !


4. Faire le lien avec le connu

Presque une évidence : un nouveau savoir est plus simple à mémoriser quand il est associé à un savoir déjà acquis voire un geste du quotidien ! Créer des échos, des correspondances, c’est donner à son cerveau l’occasion de faire des connexions qui aident à ancrer les savoirs.


5. Organiser

Il est plus simple de mémoriser lorsque le contenu est organisé en blocs. Allégez vos présentations et séquencez vos contenus. Faites des progressions logiques, ne soyez pas trop ambitieux : mieux vaut un pastillage précis que de longs tunnels desquels on sort avec une impression de fouillis.


6. Des pauses s’imposent

Plusieurs séquences courtes et optimisées plutôt qu’une longue formation à suivre d’une traite. Notre mémoire a besoin de temps pour appréhender les savoirs dispensés. Et vous-même, vous vous rappelez de ces cours de 3 heures qui vous semblaient infernaux ? Pourquoi revivre ça aujourd’hui ?


7. Nous apprenons tou.te.s différemment

Proposez plusieurs canaux de mémorisation pour plaire au plus grand nombre. Le motion design et la vidéo peuvent regrouper ces différents canaux : visualiser, lire avec l’apparition de textes, écouter avec la voix-off par exemple. Cela permet d’activer différents sens, et chaque personne a sa propre méthode d’apprentissage. Les médias animés combinent des stimulis variés, pour que tout le monde puisse s’y retrouver !


8. La réactivation : la clé de la réussite

Pour être sûr.e que le nouveau savoir va servir l’apprenant.e il est nécessaire de le réactiver, par des push ou notifications pour l’inviter à revoir une séquence afin qu’il ou elle se l’approprie totalement. Sans être dans le rabâchage, une certaine récurrence permet de remettre en mémoire les savoirs. Petites pastilles vidéos, micros-animations visuelles, affiches… Ce sont les mêmes logiques qui existent dans le management visuel.


9. Positivez !

C’est en se trompant, qu’on apprend. Valorisez l’erreur plutôt que la sanctionner permettra à l’apprenant.e de rester motivé.e.s et de mieux mémoriser. Un environnement bienveillant, c’est important pour que les acquis soient durables et intégrés positivement. Ici, pas de cartons rouges, mais le droit d’être humain.e